Le Grand Marché Transatlantique, TAFTA, TTIP, mais qu’est ce que c’est ?

L’Europe et les Etats-Unis sont en pleines négociations secrètes pour nous imposer un Grand Marché transatlntique. Ce texte, personne n’en a entendu parler ! Et pour cause ! Ils veulent enlever toute barrière douanière, toute règle entre l’Europe et les Etats-Unis pour en faire un grand marché ! Avec ce texte, demain nous serons à la botte des Etats-Unis qui pourront envahir notre marché avec des OGM, boeufs aux hormone et poulets à la javel et les pires projets ne pourront plus être bloqués (exploitation du gaz de schiste, création de tribunaux privés d’arbitrage permettant aux grandes entreprises d’attaquer les lois nationales qui leur déplaisent. Un immense marché, une immense jungle ! Pour savoir en détail ce qu’on nous cache informez-vous. Lisez ces brochures. Les députés européens vont décider de l’avenir de ce texte et donc de notre avenir. Ils seront face à un choix décisif : ratifier, ou non, ce grand marché transatlantique initié par les votes conjoints du PS, de l’UMP et du président des Verts Cohn-Bendit.

15 engagements pour rompre avec l’Europe et refondre un projet solidaire et écologique

-# Rompre avec les traités européens et désobéir à toute mesure européenne contraire à l’intérêt général. Rien ne doit entraver la volonté politique conduisant à défendre nos industries et nos biens communs. -# Changer la Banque centrale européenne pour la mettre au service de l’emploi, de l’investissement utile, la formation, la réindustrialisation et des services publics. Changeons l’Euro ou à défaut créons une monnaie utile au plan social et écologique. C’est indispensable… -# Faire un audit et annuler des dettes publiques illégitimes. Nos impôts ne doivent pas servir à payer les taux d’intérêt des banques privées. Il faut sortir de l’austérité pour donner la priorité aux écoles et aux hôpitaux. -# Voter contre toutes les mesures d’austérité et décider d’une clause de non-régression sociale, mettre fin au dumping fiscal et social, instaurer un salaire minimum dans chaque pays, augmenter le Smic, les salaires, les retraites et les prestations sociales en France. -# Rejeter le Grand marché transatlantique pour contrer la mainmise des USA et des multinationales sur l’Europe. Les multinationales, prédatrices comme Général Electric ne doivent pas faire la loi en Europe. -# Proposer une planification écologique pour affronter le changement climatique et rompre enfin avec le productivisme. Se donner les moyens de cet objectif, c’est développer l’industrie avec une production responsable, les transports collectifs propres, des voyageurs et des marchandises (le fret ferroviaire plutôt que les camions). -# Refonder la politique agricole commune pour favoriser une agriculture écologique et paysanne et de proximité, refuser les OGM, combattre la brevetabilité du vivant. Il faut soutenir les productions permettant une alimentation saine et de qualité assurant une rémunération décente pour ceux qui les produisent et accessible à tous. -# Défendre sans faille les services publics (rail, énergie, eau, poste, santé, etc.) contre toute libéralisation. Halte à la fermeture des urgences comme à Pont-à-Mousson. Il faut défendre les bureaux de Poste de proximité et les moyens publics pour que les trains arrivent à l’heure ! -# Instaurer des visas sociaux et écologiques sur les importations pour lutter contre le dumping social et fiscal et contre les produits néfastes à la santé et à l’environnement. -# Sortir de l’Otan et agir pour la paix et le désarmement. Nous voulons une Europe active pour la coopération et la solidarité avec les pays du Sud, pour une paix juste et durable au Proche-Orient avec la reconnaissance de l’État de Palestine. -# Défendre avec vigilance les droits des femmes (égalité professionnelle, droit à l’avortement, éradication de la traite des êtres humains) menacés par les forces de droite et d’extrême droite qui refusent de prendre des mesures en faveur de l’accès à la contraception. -# Agir pour la laïcité : séparer les institutions de l’UE des églises et des sectes et stopper leurs financements européens. La commission européenne refuse toujours de publier la liste des églises avec lesquelles elle a des échanges. Les sectes doivent être tenues loin de nos institutions ! -# Créer un fonds pour une allocation d’autonomie et d’accès à l’emploi et à la formation pour chaque jeune. -# Pour une Europe de la Démocratie : informer les citoyens et les consulter ; respecter les résultats des référendums, donner de nouveaux pouvoirs aux salarié-es, respecter les peuples sur le continent sans les diviser et associer les parlements nationaux aux décisions de l’Union européenne ; respecter leur souveraineté et leurs choix budgétaires. -# Agir avec les mobilisations sociales, écologiques et citoyennes en Europe. Soutenons cette Europe du mouvement social et de la démocratie populaire.

Le 25 mai, un seul tour pour régler nos comptes, et pour rompre avec l’Europe de Merkel et Hollande un bulletin de vote : le Front de Gauche

En direct du conseil municipal du 15 avril

image_-_copie.jpg Nous avons voté contre une décision budgétaire modificative. En effet, nous sommes les élus anti austérité et cette délibération illustrait parfaitement l’absurdité du système de financement du service public local : encore une baisse des dotations de l’état qui n’est compensée principalement par les recettes de fiscalité locale, la plus lourde et la plus injuste. En gros moins l’État paie, plus les Juvisiens paient. Nous ne cautionnerons jamais par nos votes la réduction des déficits publics qui pèse sur les citoyens. Valls a annoncé encore des mesures qui vont nous ponctionner par milliards. Allons-nous continuer à faire payer les habitants une politique qui privilégie les entreprises du CAC 40? À elles la disparition de la taxe professionnelle, à elles les exonérations fiscales, à elles les cadeaux fiscaux ! Et ce serait à nous de payer les contreparties. Nous ne serons jamais d’accord avec cette logique. Au maire qui engage un audit des finances publiques nous disons c’est un audit du système fiscal en France dont nous avons besoin ! Nous avons voté pour la délibération qui demande le report de l’application de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2015. Fidèles à nos engagements de campagne, nous avons rappelé que cette réforme, déjà dans les cartons de Sarkozy, est néfaste pour l’enfant, au vu du bilan des communes qui l’ont appliquée en 2013. Elle met fin à l’égalité territoriale puisque communes riches et communes pauvres n’ont pas accès aux mêmes possibilités d activités et d’encadrement. Elle risque de peser financièrement sur les familles car son financement est laissé au bon vouloir et au bon pouvoir des communes. Qui va payer ? Les impôts locaux ? Les familles ? Les entreprises privées qui se préparent à entrer sur le temps scolaire ? Nous refuserons toute remise en cause de la gratuité du temps scolaire et de la laïcité . Compte-rendu du conseil municipal du 15/04/2014 disponible en pdf

Le 25 mai, réglons nos comptes!

Depuis 30 ans, avant chaque élection européenne, l’UMP vante «l’Europe qui protège» et le PS annonce «l’Europe sociale». Ces belles paroles n’ont rien à voir avec la réalité ! L’Union européenne devait être la solution, elle est devenue le problème. Car au niveau européenne, ils s’entendent comme larrons en foire pour voter les mêmes directives et les même textes qui viennent s’appliquer en France : leurs votes méprisent l’environnement, démantèlent l’industrie, imposent l’austérité. Ils sont les pantins des lobbys et les chiens de garde de la finance. _ Dans tous les domaines, ils disent « ce n’est pas nous c’est Bruxelles, c’est l’Europe, c’est la commission européennes ». Et pourtant ce sont bien eux qui votent au Parlement européen. Et ils votent toujours OUI des deux mains. Honte à eux. Que ce soit le PS, l’UMP mais aussi le FN qui prétend avoir les mains propres mais qui votent avec eux les directives contre l’emploi, et pour la concurrence entre travailleurs de l’Europe. Ils sont même devenus une menace pour la paix, à force de suivre l’OTAN, et de nous emmener dans les aventures guerrières des Etats-Unis. Ne croyez plus en leurs mensonges : informez-vous. Vous verrez qu’ils mentent. En votant pour notre liste Front de Gauche, vous pourrez dire non à cette Europe.

Faire des européennes un référendum contre le poulet au chlore, le bœuf aux hormones et les OGM qui arrivent dans nos assiettes !

_ Beaucoup de gens partagent cette analyse mais se demandent : à quoi bon voter ? Pourtant quelque chose d’important se trame dans notre dos. Les députés européens vont décider de notre avenir à tous, ils seront face à un choix décisif : ratifier, ou non, le grand marché transatlantique négocié dans le plus grand secret entre la Commission européenne et les Etats-Unis et initié par les votes conjoints du PS, de l’UMP et du président des Verts Cohn-Bendit. Ce texte, personne n’en a entendu parler ! Et pour cause ! Ils veulent enlever toute abrrière douanière, toute règle entre l’Europe et les Etats-Unis pour en faire un grand marché ! Tous les pires produits pourront se déverser chez nous ( poulet lavé à la javel et bœuf aux hormones, OGM) , et le spires projets ne pourront plus être bloques (exploitation du gaz de schiste, création de tribunaux privés d’arbitrage permettant aux grandes entreprises d’attaquer les lois nationales qui leur déplaisent. Un immense marché, une immense jungle ! _ En votant Front de Gauche, vous pourrez aussi choisir votre non, le non de gauche.

Punir les socialistes au pouvoir

Avec le bulletin Front de Gauche, vous pourrez enfin punir la dérive de François Hollande. Puni lors des municipales, il a prétexté la victoire de l’UMP et du FN pour aller encore plus à droite. Mais les Français n’ont pas congédié Sarkozy pour en reprendre pour 6 ans, en pire ! Ne vous laissez pas effacer. Renforcez l’opposition de gauche. Rappelez que la seule politique qui vaille n’est pas celle qui plaît à la finance mais celle qui place l’humain d’abord

Transparence !

Les seuls députés à voter contre la casse de l’industrie et contre l’austréité sont les députés Front de Gauche. Ce sont d’ailleurs les seuls à rendre compte d eleur mandat et à rendre compte de leurs votes sur leur blog. Vous pouvez consulter celui de Jean-Luc Mélenchon http://europe.jean-luc-melenchon.fr/ Mounia Benaili _ Conseillère municipale _ Candidate sur la liste Front de Gauche en Île-de-France