Dur retour à la réalité pour ceux qui ont voté Macron/Réda

Ils croyaient au renouvellement, ils auront eu la continuité. Tout comme Sarkozy et Hollande, Macron s’attaque aux petits, aux salariés, aux chômeurs, aux étudiants et épargne les grosses fortunes et les rentiers.
Les APL, les universités, la recherche, l’hôpital, l’école… tous les domaines essentiels vont subir un coup de rabot. Les services publics déjà à l’abandon ne s’en relèveront pas. Le privé se frotte les mains.
Les citoyens ne voulaient pas de la loi El Khomry, ils auront la loi Travail 2. Ils ne voulaient pas du 49-3, ils auront les ordonnances.

Vous pouvez remercier Mr Réda d’avoir voté pour cette grande régression sociale qui fait des salariés des serfs au bon vouloir de leurs seigneurs dans l’entreprise… Il s’était bien gardé de prendre position lors de la campagne électorale ! Demain lorsque vous serez licencié sans motif, sans indemnités conséquentes, vous penserez à lui, qui ne travaillera sans doute jamais de sa vie, et qui vivra d’argent public tout en réclamant des économies sur le dos des petits fonctionnaires et des petites gens.
Cela valait bien la peine de voter pour lui pour faire barrage à Mr Macron !

Alors quelles conséquences pour Juvisy ?

Malgré les promesses, vous pouvez être certains que l’hôpital de Juvisy fermera ses portes, que nos écoles resteront surchargées, que le budget de la ville restera au régime sec et que les coupes continueront d’être la norme. Ceux qui espéraient mettre un coup d’arrêt à la dégradation de la qualité de vie à Juvisy en seront pour leur frais. Juvisy et les villes aux alentours seront les dortoirs des clusters du Grand Paris. Si vous espériez une amélioration dans le traitement réservé à nos enfants ou nos jeunes à l’école ou dans la ville, si vous attendiez une révolution écologique pour améliorer la biodiversité ou la qualité de l’air, ce ne sera ni sous l’ère Macron, ni l’ère Perrimond. Le bétonnage restera la règle. Nous n’en attendrons rien ni de l’un ni de l’autre.

Ne comptons que sur nous-mêmes. Les inoumis-ses sont aujourd’hui la première force d’opposition à l’Assemblée Nationale mais aussi au conseil municipal de Juvisy.

Nous comptons sur votre mobilisation à nos côtés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *