Juvisy, tremplin pour le Maire, plus jeune cumulard de France

Vous serez nombreux à subir de plein fouet l’augmentation de 10% des impôts fonciers. Pourtant les élu-es de droite du département avaient promis qu’ils ne les augmenteraient pas. Ce ne seront ni les premiers ni les derniers à mentir aux électeurs.
Robin Reda a promis qu’il n’augmenterait pas nos impôts locaux. Gageons qu’il trahira sa promesse, comme il a menti en disant qu’il maintiendrait un hôpital de proximité tout en votant sa fermeture.
Le PLU fera également l’objet de nos débats. Le commissaire enquêteur a rendu son avis qui confirme ce que nous avons dénoncé : il n’y a pas les équipements publics suffisants pour accompagner le bétonnage de notre ville ! L’imperméabilisation des sols accroit le risque d’inondations dans une ville qui les subit déjà.
Un essonnien nous disait en feuilletant le magazine de Juvisy « j’aimerais bien vivre dans cette ville ». « Cette ville n’existe qu’en papier glacé » lui a-t-il été rétorqué. Ce magazine ne sert qu’à mettre dans la lumière un Maire soucieux de sa communication personnelle et qui va enchainer sa 5 ème campagne électorale lors des futures élections législatives. La droite lui a donné, plus jeune cumulard de France, l’investiture pour les législatives, aux côtés de Georges Tron ou de monsieur Balkany. Cumul d’indemnités, cumul d’échecs, cumuls de mensonges et de fausses promesses.
Juvisy n’est qu’un tremplin pour ce Maire si jeune et pourtant déjà aguerri aux vieilles recettes politiques, des méthodes dont les citoyen-nes ne veulent plus, car ils sont malades de subir un système politique plus soucieux de carriérisme politique que d’intérêt général.
Nous faisons le vœu qu’en cette année présidentielle, le débat tournera autour de questions essentielles comme l’emploi, le logement, la santé, le partage des richesses et la 6ème République plutôt que des débats qui servent à diviser et masquer ainsi ces questions essentielles. En 2012 ce fut le halal et cette année le burkini. L’islam, ce thème bien pratique pour détourner l’attention de tous ceux qui utilisent la République pour s’en mettre plein les poches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *