Le PS, l’UMP, le gouvernement, le Maire, tous coupables: les fossoyeurs de l’Hôpital

Voilà des années que notre hôpital est dans le collimateur. Après avoir fermé les services de chirurgie et de maternité, les mensonges se sont honteusement succédés.

Il y a ceux, comme l’ancien Maire, qui nous ont promis que le service de maternité rouvrirait.

Il y a ceux qui, comme le nouveau Maire, se voulaient faussement rassurants tout en faisant visiter les terrains aux promoteurs : lors d’une question que nous avions posée l’an dernier au conseil municipal, il nous assurait, en tant que président du conseil de surveillance de l’hôpital, que les urgences étaient rentables et qu’il était hors de question de laisser l’offre de santé se dégrader et de le laissait fermer. Notre hôpital était sauvé ouf !

Et pourtant, il n’était pas sans savoir que les fusions des hôpitaux de Longjumeau, Orsay et Juvisy s’organisaient. Voire il l’organisait avec les services de l’Etat et le directeur.

Nous savions que le gouvernement PS prévoyait, dans la continuité des plans du gouvernement UMP, de réduire le nombre d’hôpitaux, de réduire les effectifs hospitaliers (en gros de favoriser le privé plutôt que le public). Ainsi ce sont 22 000 postes qui doivent disparaître d’ici 2017 pour faire des économies. Sur le dos des patients ?

ET gros coup de tonnerre, voilà qu’il est prévu la fermeture des 3  hôpitaux (1100 lits), pour en construire un nouveau à Saclay (550 lits). Gaspillage d’argent public ! Quels intérêts ce projet sert-il ?

Quand on voit que ce sont les intérêts privés qui ont bénéficié de la construction de l’hôpital de Corbeil, on est en droit de craindre la même chose pour notre territoire.

Qui sont les gros perdants ? Les patients bien sûr: comment se déplacer jusque Saclay ? En combien de temps ? Les urgences de Juvisy ont déjà montré que leur proximité permettait de sauver des vies. Pourtant, le manque de médecins conduit à faire de nos villes un désert médical. C’est un coup de plus dans la santé publique. Que ceux qui ont les moyens aillent en clinique privée, et les autres ? Qu’ils se taisent.

La société qu’ils nous fabriquent c’est « débrouillez-vous ! ». Honte à eux.

Et pendant ce temps les promoteurs se lèchent les babines : enfin ils vont récupérer un terrain où ils vont nous construire des immeubles de standing, en lieu et place d’un hôpital qui a vu naître tant de Juvisien-nes, Castelvirois-es, Savinien-ne-s et Athégien-ne-s.

Nous ne pouvons accepter que nos services publics, financés par nos impôts s’en aillent les uns après les autres de nos villes : Les bureaux de Poste, la CAF, le trésor public, la CPAM, l’Hôpital… Soutenons les personnels de l’hôpital, participons aux manifestations et pétitions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *